Ne touchez pas à la Rhune !

Mobilisation et rassemblement le 13 octobre à 14h00 au sommet de la Rhune.

Comme vous le savez nous attendons toujours une réponse écrite de l'état pour entériner définitivement le projet de mines d'or déposé par l'entreprise Sudmine.

Nous risquons d'attendre longtemps car il n'est pas de bonne augure pour l'état de montrer aux autres territoires où un permis a été déposé que l'état puisse céder face à la mobilisation citoyenne. De plus nous avons appris qu'un permis a été accordé à Sudmine en Guyane comme par hasard...ce qui est sera désastreux pour ce territoire.

Nous pensons donc fortement que l'état ne reviendra pas sur sa décision au Pays Basque.

Ainsi, comme vous vous en doutez, d'autres combats ne manquent pas, comme le fait que nos élus veulent faire du sommet de la Rhune un parc d'attraction! écran géant, passerelle,toboggan wagon hôtel, etc.

Nous devons fermement nous y opposer. En sachant que cette fois ci les maires de Sare et Ascain sont pour le projet. Seul Bera s'y oppose. Mais bientôt les municipales de 2020... ainsi s'ils veulent défigurer notre montagne on pourrait s'occuper de leur campagne ! ! !

Nous nous joignons donc à l'appel lancé par Aman Komunak à une mobilisation et rassemblement le samedi 13 octobre à 14h00 au sommet de la Rhune ! ! !

De la ZAD de Notre-Dame-des-Landes au Pays Basque

Le réseau Aman Komunak a vu le jour en juin 2017 à Errekaleor, suite aux rencontres effectuées entre des collectifs et des personnes de tout le Pays Basque venues soutenir la ZAD, en participant notamment à la construction de l’Ambazada.

Ce réseau veut être un outil de rassemblement des nombreux projets d’autogestion qui existent au Pays Basque, en prenant en compte les différentes expériences et envies de chacun.e. Il favoriser l’inter connaissance afin de structurer des dynamiques d’avenir, en respectant la spécificité de chaque projet et en offrant des moyens adéquats pour la construction et la résistance communes. La transparence, l’horizontalité et l’inclusivité sont ces bases de fonctionnement, convaincus que la diversité nous rendra plus fortes et plus belles. Fixer des perspectives ensemble est l’un de ces objectifs et c’est ce à quoi ces militant.e.s travailles, en pratique et en théorie.

Sudmine toujours dans l'attente

Article paru sur le site mediabask.naiz.eus, le 21/08/2018

Le recours déposé par la société minière le 14 février n'a pas encore été jugé par le Tribunal administratif d'Orléans. Sudmine attend toujours la notification officielle du refus de l'Etat d'accorder le permis d'exploration. A l'occasion d'un déplacement à Ascain, le ministre de l'Economie a pourtant réaffirmé son opposition au projet de mines d'or au Pays Basque.

Lire la suite

ZAD : Larzac ou Sivens ?

Article d'opinion
par Hartzea Lopez Arana (Euskal Herria Zadista) et Louise Ropars (Comité Pays Basque soutien NDDL)

TEXTE
Manif du 9 janvier 2016

Débat démocratique faussé, négligence face aux dossiers concernant le réaménagement de l’aéroport Nantes Atlantique, les médiateurs n’ont pas ménagé le projet Notre-Dame-des-Landes. Alors que l’hypothèse d’un abandon officiel du projet se dessine enfin, pour ceux qui sentent bien que, pour une fois, le vent pourrait tourner en leur défaveur, le mot d’ordre semble clair : « Aéroport ou pas, vengez nous au moins des zadistes ! ».

Il faut dire qu’il y a visiblement en France une foule de décideurs pour qui la ZAD et le mouvement anti-aéroport représentent dans leur ensemble un insupportable affront et on assiste parallèlement à une campagne politique et médiatique de diabolisation.

Manif contre les mines

Manifestation à Bayonne contre le projet de mines d'or au Pays Basque.

Mise à jour 22/09/2017 : ajout de 2 vidéos.

Malgré un temps matinal très pluvieux, la manifestation de samedi 16 septembre à Bayonne a rassemblé plus de 2500 personnes. Un beau succès, avec un message clair :

notre territoire a dit non aux mines d'or,
si Paris passe outre cette volonté unanime,
nous ne laisserons pas faire !

Conférence de presse du 1 juin 2017

Vidéo en fin d'article (source : France3 JT Local 19-20 - Pays Basque)

Par la députée Madame Alaux qui a rencontré des fonctionnaires en charge de l'instruction du dossier Sudmine, nous avons appris que le permis serait accordé vers le mois d'octobre / novembre.

Pour eux, les très nombreux avis négatifs exprimés (des élus, du ministre de l'agriculture, des citoyens) ne sont « que consultatifs ». Aussi, la mobilisation doit monter d'un cran ! Il nous faut agir avant que le permis ne soit accordé.

Nous avons inauguré devant la presse un panneau « village opposé aux mines d'or » : chacune des 11 communes impactées directement par le projet a accepté de poser ces panneaux en entrée/sortie de village. Par cette action symbolique, notre opposition est visible au quotidien, par les habitants mais aussi par les gens de passage.

Page 1 sur 8