Collecte de matériels et matériaux en soutien à la ZAD

Barricade à la ZAD.

En français juste après

Polizia bortizkeria eta ZAD-aren parte baten suntsiketaren ondotik, Stop Mines EH-k antolatuko du material/lehengaien bilketa bat, berriz eraikitzeko hango bizitoki eta lantokiak. Horretarako behar dugun lehen gauza lokal edo biltegi estali eta heltzeko errex bat da, gauza bilduak altxatzeko, NDDL-erat kamioiez eraman aitzin.

ONDORIOZ, "ZAD-ARENTZAT LOKAL BAT" DEIA BIDALTZEN DUGU

Ondotik, segiaraziko dugu hango beharko den material eta urgentzien zerrenda. Beste elkarteekin prentsaurreko bat eta afitxaketa/banderola kanpaina bat eginen dira, LAGUNDU NAHI GAITUZTEN PERTSONA GUZIAK ONGI ETORRIAK IZANEN DIRA.

Bikura maiatzaren 7an gaueko 8etan
Uztaritzen, Lapurdi gelan

Azkenik, mugikor zenbaki bat badugu, leku desberdinetan erakutsiko duguna nahi bagaituzue kontaktatu edo zuen datuak sms-ez bidali !

Français

Suite aux violences policières et à la destruction d'une partie de la ZAD NDDL, Stop Mines EH va organiser une collecte de matériels et matériaux pour reconstruire les habitats et lieux de travail. Pour cela nous avons d'abord besoin d'un local ou hangar facile d'accès et couvert pour entreposer la marchandise collectée qui ensuite partira en camion pour NDDL.

NOUS LANÇONS DONC UN APPEL "LOCAL POUR LA ZAD"

Ensuite nous ferons suivre la liste du matos et besoin urgent sur le site. Et pour cela une conférence de presse avec autres assocs et une campagne d'affichage, banderoles se fera et TOUTES LES PERSONNES VOLONTAIRES POUR NOUS AIDER SERONT LES BIENVENUES.

Réunion 7 mai à 20h
à Uztaritze, salle Lapurdi

Enfin nous avons désormais un numéro de portable que l'on affichera un peu partout afin de nous contacter et laisser vos coordonnées par sms !

ZAD : Larzac ou Sivens ?

Article d'opinion
par Hartzea Lopez Arana (Euskal Herria Zadista) et Louise Ropars (Comité Pays Basque soutien NDDL)

TEXTE
Manif du 9 janvier 2016

Débat démocratique faussé, négligence face aux dossiers concernant le réaménagement de l’aéroport Nantes Atlantique, les médiateurs n’ont pas ménagé le projet Notre-Dame-des-Landes. Alors que l’hypothèse d’un abandon officiel du projet se dessine enfin, pour ceux qui sentent bien que, pour une fois, le vent pourrait tourner en leur défaveur, le mot d’ordre semble clair : « Aéroport ou pas, vengez nous au moins des zadistes ! ».

Il faut dire qu’il y a visiblement en France une foule de décideurs pour qui la ZAD et le mouvement anti-aéroport représentent dans leur ensemble un insupportable affront et on assiste parallèlement à une campagne politique et médiatique de diabolisation.

Manif contre les mines

Manifestation à Bayonne contre le projet de mines d'or au Pays Basque.

Mise à jour 22/09/2017 : ajout de 2 vidéos.

Malgré un temps matinal très pluvieux, la manifestation de samedi 16 septembre à Bayonne a rassemblé plus de 2500 personnes. Un beau succès, avec un message clair :

notre territoire a dit non aux mines d'or,
si Paris passe outre cette volonté unanime,
nous ne laisserons pas faire !

Conférence de presse du 1 juin 2017

Vidéo en fin d'article (source : France3 JT Local 19-20 - Pays Basque)

Par la députée Madame Alaux qui a rencontré des fonctionnaires en charge de l'instruction du dossier Sudmine, nous avons appris que le permis serait accordé vers le mois d'octobre / novembre.

Pour eux, les très nombreux avis négatifs exprimés (des élus, du ministre de l'agriculture, des citoyens) ne sont « que consultatifs ». Aussi, la mobilisation doit monter d'un cran ! Il nous faut agir avant que le permis ne soit accordé.

Nous avons inauguré devant la presse un panneau « village opposé aux mines d'or » : chacune des 11 communes impactées directement par le projet a accepté de poser ces panneaux en entrée/sortie de village. Par cette action symbolique, notre opposition est visible au quotidien, par les habitants mais aussi par les gens de passage.

Questionnaire législative 2017

L’association Stop Mines EH a décidé d’interroger les différents-e candidats-e aux Législatives de 2017 car notre association ainsi que tous les organismes et entités du secteur agricole concerné, et tous nos sympathisants-e, sont intéressés-e, avant le scrutin, de connaître les différentes positions de chacun-e.

C’est pourquoi nous leur demandons de répondre aux questions suivante :

  • êtes-vous d’accord pour que l’on ouvre des mines d’or au Pays Basque.
  • êtes-vous prêt-e à vous engager contre toute extraction minière.

Les réponses et les non réponses seront communiqués lors d’une conférence de presse le jeudi 1er juin 2017 et largement diffusées avant le scrutin.

Télécharger le courrier envoyé aux élu-e-s

Page 1 sur 8