Lettre d'info

Communiqué de presse : appel au rassemblement du 11 février

Mise à jour 10/02/2017 : ajout de la vidéo de la conférence de presse (en fin d'article).

Après des mois de silence de l'administration et sans aucun préavis, une consultation publique vient d'être lancée sur le permis de recherches d'or (Permis de Kanbo). Le délai est très court, puisque cette consultation a lieu du 30 janvier au 17 février.

C'est le seul moment où peut s'exprimer officiellement le public, uniquement par internet.

Sur le périmètre demandé (126 km2) de nombreuses initiatives prises par des associations et des professionnels ont engagé résolument notre territoire vers une agriculture responsable, respectueuse de l'environnement, utilisant des ressources renouvelables et pérennes, et produisant des filières biologiques et des produits de qualité, dont les produits d'appellation d'origine AOP Ossau Iraty, et AOP Piments d'Espelette.

Consultation publique sur la demande de permis exclusif de recherches dit « Permis Kanbo »

TITRE

C’est parti ! Une consultation publique vient d’être ouverte, du 30 janvier au 17 février 2017, sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Kanbo », déposée par la société Sudmine SAS. Le permis d’exploration sollicité a pour objet les substances de mines suivantes : or et substances connexes.

Nous devons toutes et tous participer pour montrer à Sudmine notre refus catégorique de l’implantation d’une mine en Pays Basque et que nous nous battrons pour ça !

La recherche d’or va-t-elle reprendre en Dordogne ? Un premier permis accordé

Article paru sur le site sudouest.fr, le 17/01/2017

Une société a été autorisée à lancer des recherches sur Jumilhac-le-Grand et neuf communes de Haute-Vienne. Mais le projet est controversé

C’est un scénario très sérieux. Un jour, des machines pourraient entrer en action pour extraire de l’or des entrailles de Jumilhac-le-Grand, dans le nord de la Dordogne. Le 22 décembre 2016, le secrétaire d’État chargé de l’industrie a en effet accordé à la société Cordier Mines un permis de recherche d’or, mais aussi d’argent et d’antimoine, un élément chimique utilisé dans l’industrie. L’autorisation couvre une zone de 261 km² formant un polygone qui s’étend, bien au-delà de Jumilhac-le-Grand, sur neuf communes de Haute-Vienne.

Lire la suite

Pétition pour l'interdiction pure et simple de l’exploitation des gaz de schiste en France

Logo de Générations Futures.

Générations Futures, association de défense de l’environnement, a mis en place une pétition pour demander l'interdiction pure et simple de l’exploitation des gaz de schiste en France.

Générations Futures mène des actions (enquêtes, colloques, actions en justice, campagne de sensibilisation…) pour informer sur les risques de diverses pollutions (les substances chimiques en général et les pesticides en particulier) et promouvoir des alternatives à ces produits menaçants la santé et l’environnement.

Signer la pétition

Les écologistes dénoncent le projet de réforme du Code minier

Puits Castan, sur le site de la mine de Salsigne, dans l’Aude.

Article paru sur le site reporterre.net, le 10 janvier 2017

Depuis qu’Arnaud Montebourg a décidé de relancer l’industrie minière en 2013, un projet de réforme du Code minier est en gestation. Mais sa dernière mouture, déposée en novembre dernier par les socialistes, favorise clairement les exploitants au détriment des riverains et de l’environnement. Ecologistes et associatifs lancent l’alerte.

Lire la suite

Le réseau Stopmines (réseau d'association en lutte contre les mines en France) a fait un travail d'analyse de cette proposition de loi. Voici la synthèse des remarques :

Source de la photo : le puits Castan, sur le site de la mine de Salsigne, dans l’Aude. Fermée en 2004 pour des raisons sanitaires, cette mine suscite pourtant toujours l’intérêt : selon des expertises, elle recèlerait encore 30 à 40 tonnes d’or et des terres rares. Wikimedia (Raoul Rives / CC BY-SA 4.0)