Lettre d'info

Quelles ont été les conséquences de l’exploitation minière de Saint-Félix-de-Pallières, dans les Cévennes ?

Entretien paru sur le site Reporterre.net, le 10 janvier 2017

C'est la question qui a été posé a Claude Taton, membre du réseau Frack-Free-Europe (mouvement qui vise a sensibiliser des dangers de la fracturation hydraulique, au gaz de schiste et aux autres combustibles fossiles non-conventionnels) par Reporterre (audio - 2mn14).

Écouter sur leur site

Rapport qui démonte les arguments des pro-mines

Pour démonter les arguments des pro-mines et autres exploiteurs des sous-sol de la terre, l'association Les Amis de la Terre vient de publier un rapport :

Creuser et forer, pour quoi faire ?
Réalités et fausses vérités du renouveau extractif en France.

Vous pouvez le télécharger sur leur site.

Le fantasme des Fillon, Macron, et Montebourg sur le renouveau minier de la France

Chevalement du puits Castan à Villanière.

Article paru sur le site Reporterre.net, le 6 décembre 2016

Des industriels aux politiques, les nombreux partisans de l’exploitation du sous-sol en France préparent l’opinion à leur entrée en action, évoquant mines et forages « propres » et « responsables ». Pour démontrer la fausseté de leurs arguments, Les Amis de la Terre publient aujourd’hui un rapport.

Lire la suite

Source de la photo : le chevalement du puits Castan à Villanière, dans l’Aude. Wikimedia (Raoul RIVES / CC BY-SA 4.0)

Présence de Stop Mines EH sur 2 événements le week-end dernier

Le week-end dernier, a été, pour l'association, un week-end très enrichissant pour faire passer notre message contre le projet minier. En effet, nous avons été présent sur 2 événements. Pour commencer, samedi, une équipe, portant nos revendications, à participé à la course des crêtes à Espelette. Dimanche, un autre événement où nous étions présent, avec notre stand, le festival EHZ (Euskal Herria Zuzenean).

Rassemblement Stop Mines EH et du CADE à Senpere

Beau rassemblement (150 personnes) malgré une pluie battante à St Pée ce 10 juin pour dénoncer la tentative de Sudmine de mettre en place une commission de suivi alors que son permis n'a pas été accordé.

Dans la nuit précédente, Sudmine a prévenu la presse qu'ils " ajournaient " leur réunion, au motif de ne pas porter atteinte aux intérêts privés de l'hôtel qui les accueillait : une fois de plus, Sudmine manipule la réalité : sa réunion a été annulée faute de participants ! Après les avis négatifs de tous les élus concernés, après l'avis négatif du ministre de l'agriculture, cette annulation est un nouveau coup dur pour Sudmine qui a échoué dans sa tentative de faire croire au ministère de l'économie, qui prendra la décision, que les opposants seraient prêts à discuter. Le rassemblement a enfoncé un peu plus le clou.

Il faut rester vigilants, et se tenir prêts à réagir si le permis était accordé !

Voir la vidéo de Maritxu.

Revue de presse