Inscription lettre d'info

Divers

Collecte de matériels et matériaux en soutien à la ZAD

Barricade à la ZAD.

En français juste après

Polizia bortizkeria eta ZAD-aren parte baten suntsiketaren ondotik, Stop Mines EH-k antolatuko du material/lehengaien bilketa bat, berriz eraikitzeko hango bizitoki eta lantokiak. Horretarako behar dugun lehen gauza lokal edo biltegi estali eta heltzeko errex bat da, gauza bilduak altxatzeko, NDDL-erat kamioiez eraman aitzin.

ONDORIOZ, "ZAD-ARENTZAT LOKAL BAT" DEIA BIDALTZEN DUGU

Ondotik, segiaraziko dugu hango beharko den material eta urgentzien zerrenda. Beste elkarteekin prentsaurreko bat eta afitxaketa/banderola kanpaina bat eginen dira, LAGUNDU NAHI GAITUZTEN PERTSONA GUZIAK ONGI ETORRIAK IZANEN DIRA.

Bikura maiatzaren 7an gaueko 8etan
Uztaritzen, Lapurdi gelan

Azkenik, mugikor zenbaki bat badugu, leku desberdinetan erakutsiko duguna nahi bagaituzue kontaktatu edo zuen datuak sms-ez bidali !

Français

Suite aux violences policières et à la destruction d'une partie de la ZAD NDDL, Stop Mines EH va organiser une collecte de matériels et matériaux pour reconstruire les habitats et lieux de travail. Pour cela nous avons d'abord besoin d'un local ou hangar facile d'accès et couvert pour entreposer la marchandise collectée qui ensuite partira en camion pour NDDL.

NOUS LANÇONS DONC UN APPEL "LOCAL POUR LA ZAD"

Ensuite nous ferons suivre la liste du matos et besoin urgent sur le site. Et pour cela une conférence de presse avec autres assocs et une campagne d'affichage, banderoles se fera et TOUTES LES PERSONNES VOLONTAIRES POUR NOUS AIDER SERONT LES BIENVENUES.

Réunion 7 mai à 20h
à Uztaritze, salle Lapurdi

Enfin nous avons désormais un numéro de portable que l'on affichera un peu partout afin de nous contacter et laisser vos coordonnées par sms !

ZAD : Larzac ou Sivens ?

Article d'opinion
par Hartzea Lopez Arana (Euskal Herria Zadista) et Louise Ropars (Comité Pays Basque soutien NDDL)

TEXTE
Manif du 9 janvier 2016

Débat démocratique faussé, négligence face aux dossiers concernant le réaménagement de l’aéroport Nantes Atlantique, les médiateurs n’ont pas ménagé le projet Notre-Dame-des-Landes. Alors que l’hypothèse d’un abandon officiel du projet se dessine enfin, pour ceux qui sentent bien que, pour une fois, le vent pourrait tourner en leur défaveur, le mot d’ordre semble clair : « Aéroport ou pas, vengez nous au moins des zadistes ! ».

Il faut dire qu’il y a visiblement en France une foule de décideurs pour qui la ZAD et le mouvement anti-aéroport représentent dans leur ensemble un insupportable affront et on assiste parallèlement à une campagne politique et médiatique de diabolisation.

Non à la méga-mine d’or industrielle en Guyane !

L'association Stop Mines EH est totalement solidaire de la lutte contre le mega projet de mines "Montagne d'or" de Guyane. Les mines, ce n'est ni ici, ni ailleurs.

Le 22 février dernier, 20 associations françaises demandaient l'arrêt immédiat du projet "Montagne d'or" porté par les sociétés Columbus et Nordgold en Guyane, ainsi qu'un moratoire sur tout projet de méga-mine industrielle d'or dans cette région, située au cœur de la forêt amazonienne (voir le communiqué de presse). Il est impératif de préserver l'exceptionnelle biodiversité guyanaise, tout en respectant les droits des peuples autochtones qui s'y trouvent.

L'Amazonie toute entière est menacée par la multiplication de ces projets industriels. La France devrait promouvoir des projets respectueux de l'environnement et pérennes pour les populations locales plutôt que d'ouvrir la porte à des méga-projets portés par une logique prédatrice avant tout.

Nous appelons nos adhérents et sympathisants à signer la pétition.

Consultation publique sur la demande de permis exclusif de recherches dit « Permis Kanbo »

TITRE

C’est parti ! Une consultation publique vient d’être ouverte, du 30 janvier au 17 février 2017, sur la demande de permis exclusif de recherches de mines dit « Permis Kanbo », déposée par la société Sudmine SAS. Le permis d’exploration sollicité a pour objet les substances de mines suivantes : or et substances connexes.

Nous devons toutes et tous participer pour montrer à Sudmine notre refus catégorique de l’implantation d’une mine en Pays Basque et que nous nous battrons pour ça !

Discrètement, les projets de mines se multiplient en France

Article paru sur le site reporterre.net, le 9 février 2016

Le sous-sol français excite les intérêts d’entreprises dont les permis de recherche se multiplient. Dans les régions concernées, les habitants croient d’autant moins au concept de « mine responsable » que les projets se montent dans l’opacité. La mobilisation grandit.

Bienvenue dans le sud de la France, à une vingtaine de kilomètres de Carcassonne : Salsigne, sa mine, fermée en 2004, et son bassin minier, pollué pour quelques milliers d’années. Ici, on a extrait de l’or et de l’arsenic pendant des décennies. Aujourd’hui, 600.000 tonnes de déchets sont stockées sur place. Impossible pour les habitants de manger les légumes de leurs jardins car les teneurs en arsenic du sol sont trop élevées. Et la liste des désagréments est longue : la commercialisation des légumes est interdite depuis 1997, on déconseille aux enfants de jouer dans la terre et de se baigner dans les rivières, il vaut mieux changer de chaussures pour entrer chez soi et laver le sol régulièrement...

Lire la suite sur leur site

Page 1 sur 2